Mon foyer consomme trop d'électricité : les statistiques 

La consommation électrique de mon ménage dépend de trois principaux facteurs.  

  • La surface de mon habitation. Plus mon logement est grand et/ou mal isolé, plus ma consommation d'énergie sera élevée et ma facture d'électricité salée. Le fournisseur historique EDF estime que le chauffage compte pour 62% de la consommation moyenne totale d'électricité d’une maison ou d’un appartement aujourd’hui en France. 
  • La consommation de mes différents appareils électriques. Tous les ménages ne disposent pas du même nombre d’appareil électroménagers et ils ne sont pas tous aussi gourmands en énergie selon leur classe ou leur âge. De plus, la puissance et l’intensité de l’éclairage diffère d’un logement à un autre. En moyenne, l'électroménager représente 17% de la consommation totale d’un ménage et 7% pour l'éclairage pour un logement d’environ 60 mètres carrés.
  • Le nombre de personnes qui composent mon ménage. Plus le nombre d’occupants d’un logement est élevé, plus sa consommation d'électricité augmentera.


Mais le montant de ma facture d'énergie ne dépend pas que de la consommation réelle de mon logement :

  • La puissance de mon compteur doit être évaluée judicieusement. Cette puissance est évaluée en kilovoltampère. 3 paliers de puissance électrique sont généralement disponibles pour les particuliers en fonction de la taille de l'habitation (3, 6 ou 9 kilovoltampères). La puissance de tous mes appareils électriques susceptibles de fonctionner simultanément permettent de choisir la puissance la plus adaptée à mon logement. La puissance choisie influera sur le prix du contrat souscrit chez mon fournisseur. Je prends donc garde à ne pas choisir une puissance trop haute ou trop basse. 
  • L'option tarifaire de mon compteur modifie le prix final de ma facture. Les prix sont en option Base (prix fixe du kilowattheure) ou avec le système d’heures creuses (le prix du kWh varie en fonction de l’heure de la journée). 
  • Mon fournisseur d'électricité. Le marché de l'électricité a été ouvert à la concurrence en 2007 pour les particuliers : cela signifie qu’EDF n’est désormais plus le seul fournisseur d'énergie disponible. En faisant jouer la concurrence, j'ai la possibilité de bénéficier d’offres variées qui proposent souvent des prix du kWh d'électricité inférieurs aux tarifs réglementés d’EDF.  Je peux donc économiser en sélectionnant le fournisseur le moins cher et le mieux adapté à ma consommation. 

Quelques astuces afin de réduire ma consommation d'électricité: 

En 2018, la facture annuelle moyenne d'électricité d’un ménage français était de 787 euros. Ce montant équivaut à une consommation moyenne de 679 kWh (kilowattheure) par an.

J’optimise ma consommation d'énergie pour alléger ma facture d'électricité et augmenter mon pouvoir d’achat en adoptant les bonnes pratiques : 

  • Je contrôle et j’adapte la température de chaque pièce de mon logement, je coupe les appareils en veille lorsque je ne les utilise pas, je règle la temperature de l’eau chaude de ma chaudière, je choisis les appareil multimédias les moins énergivores, j’optimise le fonctionnement de mes appareils producteurs de froid en les éloignant des sources de chaleur et en les dégivrant régulièrement, j’adapte au mieux la taille de mes ustensiles de cuisson à la taille de mes plaques, je privilégie les programmes de lavage basse température… Toutes ces astuces permettent de limiter ma consommation d'énergie au quotidien. 
  • J’optimise l’isolation de mon logement pour réduire ma facture d'énergie : un logement bien isolé permet de gagner en moyenne 25% de chaleur en plus. Cela peut passer par quelques travaux (dont le prix peut être réduit par des crédits d'impôts)  et par le contrôle de l'étanchéité des portes et des fenêtres. 
  • Si je bénéficie de l’option heures pleines/heures creuses, j’utilise au maximum mes appareils électriques durant les heures creuses quand l'électricité est la moins chère (25% moins chère qu’en option Base). Les fenêtres horaires des heures creuses varient en fonction de mon lieu de résidence et sont disponibles sur ma facture d'électricité. 
  • Je choisis le bon fournisseur : changer de fournisseur n’a jamais été aussi simple. Je peux contacter un courtier en énergie pour me renseigner sur les différentes offres disponibles. Direct energie, Proxelia, ilek ou encore Eni peuvent par exemple proposer des offres plus compétitives que celles d’EDF.